Le Web média

L'Ina gère une partie du dépôt légal du Web, correspondant à son activité patrimoniale d’archivage des productions issues du secteur de la communication audiovisuelle. La captation au jour le jour du Web média français concerne les sites web et les comptes de réseaux sociaux et vidéos, soit 34 000 sources.

Pourquoi archiver le Web ?

C’est par la loi du 1er août 2006 sur le Droit d’auteur et les droits voisins dans la société de l’information (DADVSI), dont les décrets d’application ont été publiés en décembre 2011, qu’un dépôt légal de l’internet a été mis en place en France. Cette assise juridique a permis de définir les contours de la mission confiée d’une part à l’Ina et d’autre part à la BnF en matière d’archivage patrimonial de l’Internet.

Cette loi répond à l’importance croissante des médias numériques dans la vie des citoyens, ainsi qu'aux nouveaux modes de diffusion des médias, obligeant les institutions patrimoniales à inventer les outils permettant d’en garder une trace pour l’avenir.

34 000 sources web conservées

Plus de 14 000 sites sont aujourd’hui conservés à l’Ina au titre du dépôt légal du Web. Ils sont collectés selon une fréquence et une profondeur adaptées à la mise à jour et à la taille de chaque site. La nature du média, volatile et réactif, oblige à un travail assidu de veille prospective afin de maintenir à jour et d’enrichir le périmètre des sites archivés dans la continuité et la cohérence de ses collections.

Suivant les évolutions des modes de publication web, la collecte et la conservation s’est étendue aux publications textuelles et vidéos de 20 000 comptes d’utilisateur liés au domaine média depuis des plateformes de réseaux sociaux et de publication vidéo telles que Twitter, YouTube ou encore Dailymotion, ainsi qu’aux flux continus de 30 radios web et de plus de 300 mots-dièse.

Depuis janvier 2009, l’archive du Web français en relation avec le secteur de la communication audiovisuelle s'enrichit de collectes qui suivent au plus près les stratégies de rafraîchissement des sites. Une collaboration avec la fondation américaine Internet Archive, pionnière en matière de conservation du Web, a permis de compléter les collections en remontant jusqu’à 1996.

Quels sites sont conservés ?

L'Ina conserve l'ensemble des sites web médias français :

  • les sites émanant des services des médias audiovisuels (chaînes publiques et privées), y compris les Services de médias audiovisuels à la demande (SMAD)
  • les Web TV et Web radios
  • les sites principalement consacrés aux programmes radio et télé
    (sites consacrés aux émissions de flux, aux séries, sites de fans)
  • les sites des organismes de l’environnement professionnel et institutionnel du secteur de la communication audiovisuelle

L’Ina est également membre de l’IIPC (International Internet Preservation Consortium), fondé en 2003 afin de partager les meilleures pratiques de l’archivage du Web et d’encourager une collaboration internationale entre les acteurs opérant dans ce champs, qui reste expérimental. Les membres de l’IIPC comptent des détenteurs d’archives et des bibliothèques nationales, régionales ou universitaires dans 25 pays.

Découvrez aussi
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
01 - Accueil
02 - Institut
03 - Actualités
04 - Offres & Services
05 - Collections
06 - Agenda
07 - Presse
08 - Contact
Contact

* champs obligatoires

Merci de compléter les informations suivantes :

Civilité*
1000 caractères restants

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux équipes de l'Ina chargées du traitement de votre demande. Vous pouvez exercer votre droit d'accès, de rectification ou d'opposition aux données vous concernant en contactant le CIL (Correspondant Informatique et Libertés) de l'Ina par le biais du formulaire accessible ici.

Partager par e-mail

Titre de l'article à partager

Séparer les adresses par des virgules

Postuler

* champs obligatoires

Merci de compléter les informations suivantes :

Civilité*
1000 caractères restants

Format PDF exclusivement et 5 Mo maximum par document

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux équipes de l'Ina chargées du traitement de votre demande. Vous pouvez exercer votre droit d'accès, de rectification ou d'opposition aux données vous concernant en contactant le CIL (Correspondant Informatique et Libertés) de l'Ina par le biais du formulaire accessible ici.