La représentation des femmes à la télévision et à la radio

Le CSA présentait jeudi 5 mars 2020 son rapport sur la représentation des femmes dans les médias. Une étude réalisée en collaboration avec l’INA qui a également exposé les résultats de ses travaux sur les réalisatrices de fictions diffusées à la télévision 2008-2018.

Quelle présence et quel temps de parole des femmes dans les médias ?



Comme chaque année, le CSA publiéson rapport sur la représentation des femmes à la télévision et à la radio. L’exercice 2019, réalisé en collaboration avec l’INA, révèle une amélioration de la présence des femmes sur les antennes, notamment à la radio.

Voici quelques chiffres clés de ce rapport :

  • Pour la première fois depuis 2016, la part des femmes présentes à l’antenne – télévision (42%) et radio (40%) confondues - dépasse la barre des 40% (41% contre 59% d’hommes)
  • Le temps de parole des femmes à l’antenne - télévision et radio confondues -, mesuré automatiquement par l’INA, est inférieur au taux de présence (36%), ce qui laisse supposer qu’à présence égale, les femmes s’expriment moins que les hommes et ce qui interroge sur les raisons
  • la radio, une présence de femmes en hausse dans les matinales (41% soit +2 points) mais un temps de parole bien inférieur (32%)
  • Le taux d’expertes, télévision et radio confondues, continue de progresser (38% d’expertes, soit +1 point par rapport à 2018 et +8 points par rapport à 2016)
  • Le taux d’invitées politiques, télévision et radio confondues, est celui qui enregistre la progression la plus significative (33% soit +6 points par rapport à 2018)
  • Une forte implication des chaînes de télévision et de radio s’agissant de la diffusion de programmes luttant contre les violences faites aux femmes : programmation spéciale, diffusion du numéro d’urgence et des messages de sensibilisation.
  • À la télé, près de neuf réalisateurs de fictions sur dix sont des hommes

L'INA a par ailleurs dévoilé les résultats d’une étude inédite, menée grâce aux équipes de la Recherche de l’INA et en collaboration avec l’association « Pour les Femmes dans les Médias » , mesurant la place accordée aux femmes dans les fictions diffusées à la télévision, tant derrière la caméra, comme réalisatrices, qu’à l’écran, via leur temps de parole. Entre 2008 et 2018, seuls 12% des réalisateurs des fictions diffusées sur les chaînes de télé étaient ainsi des réalisatrices, et les personnages féminins parlaient près de moitié moins que les hommes.

Lire l'étude sur La revue des médias
Plus d'actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
01 - Accueil
02 - Institut
03 - Actualités
04 - Offres & Services
05 - Collections
06 - Agenda
07 - Presse
08 - Contact
Contact

* champs obligatoires

Merci de compléter les informations suivantes :

Civilité*
1000 caractères restants

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux équipes de l'Ina chargées du traitement de votre demande. Vous pouvez exercer votre droit d'accès, de rectification ou d'opposition aux données vous concernant en contactant le CIL (Correspondant Informatique et Libertés) de l'Ina par le biais du formulaire accessible ici.

Partager par e-mail

Titre de l'article à partager

Séparer les adresses par des virgules

Postuler

* champs obligatoires

Merci de compléter les informations suivantes :

Civilité*
1000 caractères restants

Format PDF exclusivement et 5 Mo maximum par document

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux équipes de l'Ina chargées du traitement de votre demande. Vous pouvez exercer votre droit d'accès, de rectification ou d'opposition aux données vous concernant en contactant le CIL (Correspondant Informatique et Libertés) de l'Ina par le biais du formulaire accessible ici.