De Gaulle, un homme du Nord

L’Institut national de l’audiovisuel (INA) s’est associé à l’année « De Gaulle, Hauts-de-France 2020 » lancée par la région des Hauts-de-France pour marquer un triple anniversaire : les 130 ans de la naissance du général de Gaulle, les 80 ans de l’appel du 18 juin et les 50 ans de sa disparition.

Cette collaboration a donné lieu à la production par l’INA de la websérie De Gaulle, un homme du Nord. Les trois premiers épisodes sont diffusés à l’occasion du 80e anniversaire de la bataille de Montcornet (Aisne), le 17 mai, qui donnera lieu à une cérémonie présidée par le chef de l’Etat, Emmanuel Macron.

Cette websérie documentaire inédite, constituée de 10 épisodes de 4 minutes, retrace les liens entre le général de Gaulle et sa région natale, à partir d’archives audiovisuelles de l’INA et d’images tournées sur place. Elle nous fait découvrir comment l’homme et la figure nationale que fut Charles de Gaulle ont été profondément marqués et façonnés par les liens intimes qu’il a toujours entretenus avec un territoire devenu aujourd’hui les Hauts-de-France.

1er épisode, l’enfance d’un chef

Charles de Gaulle naît le 22 novembre 1890 dans la maison de ses grands-parents maternels, M. et Mme Maillot, rue Princesse à Lille. La famille Maillot est installée depuis deux siècles dans le Nord, c’est une terre qui le marquera toute sa vie. S’il vit avec ses parents, sa sœur et ses frères à Paris, Charles de Gaulle revient fréquemment dans la région pour les vacances en famille à Lille ou sur la Côte d’Opale à Wimereux. Reçu à l’école militaire de Saint-Cyr à 18 ans, il choisit de faire son année de service militaire au 33e régiment d’infanterie d’Arras où il revient en 1912 après sa formation d’officier.



La websérie a été réalisée par Jimmy Leipold (réalisateur de nombreux documentaires historiques pour des chaînes françaises et internationales), également co-auteur avec Marc Fosseux, président des Amis de la Fondation Charles de Gaulle.

Elle a été produite par la Content Factory de l’INA, en lien avec la délégation INA Nord, à Lille.

La collaboration entre l’INA et la région  Hauts-de-France comprend aussi la production en cours de finalisation d’une collection de 20 pastilles vidéos revenant en archives sur les grands voyages de Charles de Gaulle dans la région. Elle sera couplée à une carte interactive permettant de visionner les vidéos et de visualiser les lieux visités par le général, hébergée sur le site internet de la région :

Ces deux productions s’inscrivent dans un ensemble de projets consacrés au général de Gaulle auxquels l’INA et sa délégation régionale participent avec différents acteurs locaux, comme la Maison natale Charles de Gaulle et l’association De la suite dans les images (avant programme cinéma sur Yvonne de Gaulle).


Elles s’inscrivent aussi en droite ligne des productions web menées en collaboration avec la  Region Hauts-de-France ces dernières années, pour valoriser son identité et son patrimoine: fresques interactives « Mineurs du Monde » et « Images de Picardie », site internet « La Région des Musées ».

Pour l’INA, acteur de l’audiovisuel public de proximité au plus près des territoires, l’année de Gaulle  représente l’occasion de faire revivre une figure nationale, particulièrement présente dans ses fonds, mais aussi un enfant du pays et un personnage emblématique de la mémoire collective des Hauts-de-France.

2e épisode : Premières armes

Le 6 août 1914, avec tout son régiment, le lieutenant Charles de Gaulle quitte Arras pour se rendre sur le front en Belgique où les armées allemandes viennent de pénétrer. À Dinant, il part à l’assaut avec sa compagnie en traversant le pont sur la Meuse mais est fauché par un tir de mitrailleuse. Son destin aurait pu s’arrêter là, mais il est seulement blessé à la jambe. Après deux mois de soins, il rejoint son régiment qui se trouve désormais dans l’Aisne, près de Pontavert et de Berry-au-Bac. C’est la guerre de tranchées. Il restera dans ce secteur pendant de longs mois. En février 1916, il suit son régiment qui rejoint en urgence le secteur de Verdun.

3e épisode : Un visionnaire en action

En mai 1940, le colonel Charles de Gaulle, spécialiste des chars, est envoyé dans la région de Laon (Aisne) pour tenter d’arrêter l’avancée des Panzer allemands. On lui confie une nouvelle division cuirassée qu’il est chargé de constituer en un temps record. Le 17 mai, avec ses chars, il s’élance en direction de Montcornet, déjà occupé par l’ennemi. Si les chars français infligent aux Allemands de lourdes pertes, ils ne peuvent reprendre Montcornet faute d’appui aérien et de moyens de communication efficaces. Dans le contexte de la déroute des armées françaises, ce fait d’armes est toutefois remarqué. Promu général de brigade à titre temporaire quelques jours plus tard, de Gaulle est envoyé avec sa division dans le secteur d’Abbeville, avec l’objectif de réduire la tête de pont allemande. Au cours de trois jours de combats très intenses, il parvient avec ses hommes à faire reculer l’armée allemande d’une quinzaine de kilomètres, créant dans cette dernière un début de mouvement de panique sans équivalent ailleurs sur le front au cours de la campagne de France. À Montcornet puis à Abbeville, de Gaulle a forgé sa détermination à poursuivre le combat quoi qu’il arrive.

Plus d'actualités
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
01 - Accueil
02 - Institut
03 - Actualités
04 - Offres & Services
05 - Collections
06 - Agenda
07 - Presse
08 - Contact
Contact

* champs obligatoires

Merci de compléter les informations suivantes :

Civilité*
1000 caractères restants

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux équipes de l'Ina chargées du traitement de votre demande. Vous pouvez exercer votre droit d'accès, de rectification ou d'opposition aux données vous concernant en contactant le CIL (Correspondant Informatique et Libertés) de l'Ina par le biais du formulaire accessible ici.

Partager par e-mail

Titre de l'article à partager

Séparer les adresses par des virgules

Postuler

* champs obligatoires

Merci de compléter les informations suivantes :

Civilité*
1000 caractères restants

Format PDF exclusivement et 5 Mo maximum par document

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux équipes de l'Ina chargées du traitement de votre demande. Vous pouvez exercer votre droit d'accès, de rectification ou d'opposition aux données vous concernant en contactant le CIL (Correspondant Informatique et Libertés) de l'Ina par le biais du formulaire accessible ici.